Fiche espèce
Depuis novembre 2012, cette base est mise à jour à CRUSTA database - http://crustiesfroverseas.free.fr/

Decapoda - Porcellanidae - Petrolisthes

Petrolisthes tomentosus (Dana, 1852)


Signalements dans la région de Mayotte
Petrolisthes penicillatus - Haig, 1965 : 42 (Comores, île Anjouan, coll. A. Crosnier, novembre 1961, zone intertidale, 1 mâle 6,5 mm, 2 femelles ovigères 4,5 et 6,3 mm ; Glorieuses zone intertidale, 16 septembre 1958, coll. Millot, 4 mâles 2,7 à 6,6 mm, 2 femelles 5,8 et 8,5 mm, 4 femelles ovigères 4,6 à 6,5 mm, MNHN). - Petrolisthes tomentosus - Mission KUW novembre 2009, st. 26, Platier de Mutsumbatsou, intertidal, 1 femelle 6,2x6,0 mm, photo ('Porcellanidae poilu 6,2 mm ') MNHN, 3 mâles 5,05x4,73 à 6,18x5,67 mm, 4 femelles ovigères 5,04x4,63 à 5,62x5,92 mm, 2 femelles 4,22x4,18 et 5,59x5,23 mm.

Signalements à Europa
Petrolisthes tomentosus - Europa - BIORECIE, St. 8, 1 male 6.4x6.3 mm, 3 ovigerous females 5.6x5.6-7.3x7.3 mm (MNHN). Premier signalement.

Distribution mondiale
Haig (1983 : 284, sous Petrolisthes penicillatus), Kropp (1986 : 453) - Indo-ouest Pacifique. Afrique orientale, Somalie, Comores (Anjouan), Glorieuses, Europa, Madagascar, Seychelles, Maurice, Nicobar, Australie occidentale, Palau, Japon, Mariannes, Guam, Fidji, Polynésie française (Tahiti).

Milieu : Marin

Substrat/Association : Fonds durs (rochers et débris coralliens)

Distribution verticale : Petits fonds (0-100 m) (observé à Mayotte de 0-11 m / observé à Europa de 0-1 m)

Remarques pour Mayotte
Selon Kropp (1986 : 453), Petrolisthes penicillatus (Heller, 1861) doit être considéré comme un synonyme de Petrolisthes tomentosus (Dana, 1852). D'après les caractères de Osawa (2007) pour des spécimens du Pacifique, il semble que les spécimens de Mayotte possèdent une spinulation réduite sur le bord dorsal des merus des pattes ambulatoires. Osawa mentionne 'a row of spines on extensor margin' alors que la spinulation est de 1-2 épines distales pour P2 et P3 et 0 pour P4 sur les spécimens maorais, ce qui correspond à peu près à la spinulation que Lewinsohn (1979) mentionne pour P. penicillatus de Nicobar (2, 2, 1). D'après le travail de Kropp (1986), le spécimen illustré de la Réunion dans cette BD et attribué initialement à P. ?tomentosus, appartient plutôt à Petrolisthes pubescens Stimpson, 1858, une espèce proche de P. tomentosus, connue de la Mer Rouge et Maurice, jusqu'à la Nouvelle-Calédonie et Marquises, dans le Pacifique.

Remarques pour Europa
Par rapport au spécimen examiné de Mayotte, la rangée d'épines sur le bord dorsal/extenseur des merus des P2-P4 est plus évidente. L'épine épibranchiale est présente, mais très petite et à peine visible dans les soies de la carapace.

Statut du signalement - Pour Mayotte : Signalement valide - Pour Europa : Signalement valide

Références : Fichier PDF (105 ko)



Depuis novembre 2012, cette base est mise à jour à CRUSTA database - http://crustiesfroverseas.free.fr/